Les urgences et les premiers secours
Logo du T.N.S.

T. N. Saga

Les activités du club
Le lieu et l'entraînement
Généralités sur le chien

T. N. Souvenirs

Le T.N.S. y était
Cette manifestation unique en Europe

T. N. Services

Quelques conseils utiles
SOS Véto
Adresses utiles

T. N. Sécurité

Sauvetage et Sécurité
Secourisme et diplômes

T. N. Scénario

Des livres et des vidéos
Nos préférés sur le Terre-Neuve



 

Vétériweb. Un site qui peut vous en apprendre sur les symptômes maladifs ou  comportementaux. Rédigé par un vétérinaire, il contient des dossiers sur les principaux thèmes animaliers, une encyclopédie divisée en trois catégories, un dictionnaire de plus de 400 définitions et une foire aux questions.

  LES URGENCES

     Si l'urgence à lieu le soir ou le week-end, la boite vocale de votre praticien habituel vous donneras toujours les coordonnées d'une clinique de garde qui vous recevra. Sinon, la police ou la gendarmerie peuvent aussi vous donner ces renseignements.
     Dans tous les cas, appelez votre vétérinaire, c'est lui qui suit votre animal et il reste votre meilleur conseiller pour sa santé.

Attention ! En cas d'absorption de produits toxiques ou si vous n'êtes pas bien sur de votre pronostique,
APPELEZ TOUJOURS VOTRE VÉTÉRINAIRE
avant de faire quoi que ce soit !
Le coup de chaleur Les gelures
Ingestion de substances nocives Ingestion de corps solides
Les piqûres d'insectes Vomissements et diarrhées
Les morsures de serpents La dilatation d'estomac

Haut de la page

 

 

  LES GESTES DE PREMIER SECOURS

     Les différents éléments que nous décrivons ici arrivent heureusement assez rarement.
     Toutefois, vous devez connaître certaines mesures d'urgence qu'il faut tenter d'appliquer afin de limiter le danger dans l'attente de l'intervention d'un praticien.

Un Conseil ! Faites toujours examiner votre animal après un accident.
Cela vous évitera certainement une mauvaise surprise à retardement.
Même s'il semble avoir récupéré, il peut avoir des lésions internes non décelables tout de suite.

Comment déplacer un chien blessé Soigner une plaie ouverte
En cas d'hémorragie Comment lui faire un bandage
Les morsures Les fractures
Le chien agressif L'état de choc

Haut de la page

 

 

  LES PARAMÈTRES PHYSIOLOGIQUES

Température corporelle Chiot Adulte
38 - 39 °C 37,5 - 38,5 °C
Pulsations cardiaques au repos 110 - 130 90 - 120

Haut de la page

 

 

  LA TROUSSE DE SECOURS

Voici la liste des principaux éléments indispensables que devrait contenir toute trousse de secours lorsque nous nous déplaçons avec un animal.
     Cette liste n'est bien sur pas exhaustive et ne concerne que la constitution de base qui permet de prodiguer les premiers soins en cas d'accident.

Toujours l'avoir avec soi en voyage.

Important !  Si votre chien souffre, n'employer jamais de médicament
à base de paracétamol (Doliprane, efferalgan, daffalgan...). Vous risqueriez de mettre en danger la vie de votre compagnon. Le paracétamol est une une substance toxique et peu efficace pour les carnivores.
Un peu d'aspirine mais en dose très réduite pourra le soulager.
Pas plus de 500mg par prise et deux prises maximum par jour pour un chien de 50 K.

Les outils Les fournitures Les médicaments
Un ciseau à bouts ronds, Une couverture de survie, De la poudre d'Ektogan
Une pince à tiques, Des bandes extensibles, Un spray cicatrisant,
Des épingles à nourrice, Une compresse hémostatique, De l'alcool modifiée à 70%,
Une pince à épiler, Des compresses stériles, De la bétadine ou éosine,
Une paire de gants latex, Du sparadrap, Du sérum Physiologique,
Un foulard triangulaire. Une bande de contention. De l'aspirine

Et vous pouvez y ajouter à votre guise : Une pommade anti piqûres d'insectes; Une pommade anti brûlures; un antibiotique général et un antalgique conseillés par votre vétérinaire; Une pommade antibiotique à base de pénicilline; un ongument pour les coussinets; etc...

Haut de la page

 

 

 

 

     Le coup de chaleur

     Il est provoqué par une chaleur excessive sans possibilité de se déshydrater.( Cas typique d'un animal laissé dans une voiture au soleil même vitre entrouverte). Il peut aussi se produire s'il fait très chaud et que l'animal ne peux pas se mettre à l'ombre. Ce dernier suffoque, sa température rectale peut monter jusqu'à 42 ou 43°C. Il est proche de l'état de choc.
     Mettez le dans un endroit frais et n''hésitez pas le doucher avec de l'eau froide. Si vous pouvez l'immerger complètement, faites le. Si la situation ne s'améliore pas, placez une serviette garnie de glace sur le crâne ou la nuque, enroulez le dans une couverture mouillée et froide et rendez vous chez le vétérinaire le plus proche.

Haut de la page

 

 

     Les gelures

     Le froid peut provoquer des graves problèmes de circulation pour le chien.
     Il faut le mettre au chaud, le couvrir d'une couverture et placer une bouillotte sur les parties les plus atteintes. Ce sont en principe les pattes, la queue, les oreilles ou le museau. Vous pouvez ensuite le masser sur tout le corps pour rétablir la circulation en insistant sur le thorax pour protéger le cœur.
     Étant donné la robustesse du Terre-Neuve, ce problème ne s'applique que très rarement au système circulatoire entier.

Haut de la page

 

 

     Les substances nocives
Ne donnez jamais de chocolat à manger à votre chien ... Vous pourriez le tuer !
C'est pour lui un produit toxique car son foie ne le supporte pas et la durée d'élimination des toxines chimiques peut durer jusqu'à 18 heures.

     Pour un chiot, votre maison est pleine de dangers. Certains produits sont dangereux pour les chiens. (Détergents, désinfectants, l'anti-gel, certaines plantes, le chocolat, les anti-inflammatoires, les antalgiques à base de paracétamol...)
     Faites bien attention aux doses des médicaments qui ne sont pas du tout les mêmes que pour nous. Avant toute médicamentation, il est important de contacter votre vétérinaire. Il existe des produits spécifiques à usage vétérinaire pour soigner les chiens ou les chats.

Haut de la page

 

 

     Ingestion de corps solides

     Certains objets (Cailloux, tige de rosier, fil de fer...) engloutis par un chiot ou autres corps étrangers peuvent occasionner des dégâts importants et même provoquer la mort de l'animal par occlusion intestinale. Le chien ne mange plus, il boit beaucoup et il a la nausée. On peut aussi remarquer du sang dans les déjections ou les vomissements. Dans ce cas ou des lésions internes sont à craindre, le vétérinaire se révèle indispensable et seule une intervention chirurgicale pourra extraire le corps étranger.
     Évitez les manipulations hasardeuses pour tenter de retirer un os ou une arête coincée dans sa gueule ou dans sa gorge, c'est la meilleure façon de le blesser et/ou... de se faire mordre !

Haut de la page

 

 

     Les piqûres d'insectes

     Elles sont plus fréquentes l'été et touchent en particulier la bouche, les oreilles, la langue et les membres antérieurs.
     Il faut immédiatement laver la zone avec de l'eau fraîche. Si ce n'est pas l'intérieur de la bouche, vous pouvez passer ensuite une pommade anti-allergique et anti-douleur. Si vous notez en plus des démangeaisons, une forte soif, de l'agitation ou des difficultés respiratoires, consultez le pus rapidement possible votre vétérinaire.

Haut de la page

 

 

     Vomissements et diarrhées

     Tout animal qui souffre de diarrhées ou de vomissements répétés peut se déshydrater très vite, jusqu'au point de mettre ses jours en danger. Pour connaître l'état d'hydratation de votre animal, tirez doucement sur la peau du cou et du dos pour former un "pli de peau". Relâchez ensuite et observez la vitesse à laquelle la peau se déplisse.
     Tout ralentissement significatif est un signe de déshydratation qui demande une intervention de votre praticien. (Réhydratation, perfusions, voire hospitalisation, etc...).

Haut de la page

 

 

     Les morsures de serpents

     Certaines de ces morsures peuvent être mortelles. Un animal se fait le plus souvent mordre à la tête, au cou ou aux pattes. La face ou le membre gonfle rapidement. Évitez les méthodes dangereuses du style "brûler la plaie, faire un garrot, couper pour faire saigner". Attention, un animal qui est mordu par un serpent a généralement très mal et peut avoir des réactions violentes.     
     Évitez de le faire marcher ou bouger pour ne pas activer la circulation sanguine et allez voir un vétérinaire sans tarder, afin qu'il ait recourt aux injections nécessaires.

L'usage des sérums antivenimeux n'est plus conseillé de nos jours. Ils sont source d'effets secondaires parfois aussi graves que la morsure elle-même.

Haut de la page

 

 

     La dilatation d'estomac

     Généralement plus répandu chez les chiens de grandes races, ce phénomène est souvent mortel et généralement imprévisible. Après l'absorption d'un repas ou d'eau, après l'exercice ou après un stress important, l'estomac du chien peut se dilater (accumulation de gaz).
   L'aggravation se produit lorsque l'estomac se déplace sur lui-même provoquant une véritable torsion des viscères. Le ventre gonfle à vue d' œil, se ballonne, devient dur. Le chien gémit, halète, essaie de vomir (sans y parvenir).
     Très rapidement, la peau de son ventre devient tendue comme un tambour et la circulation ne se fait plus, l'animal entre en état de choc. Le coma et la mort surviennent très vite (dans les heures qui suivent) sans intervention d'un vétérinaire.

Haut de la page

 

 

 

 

     Comment déplacer un chien blessé

     Un choc frappe en principe tout l'organisme. Après un accident, même si le traumatisme semble bien localisé (fracture), l'animal peut avoir des lésions internes et l'intervention d'un vétérinaire est obligatoire.
     Si vous le pouvez, allongez le aussi tôt sur une surface rigide pour éviter l'aggravement d'éventuelles lésions internes. Transportez le dans la mesure du possible sur cet objet rigide qui le maintiendra. Évitez les déplacements et les sursauts pendant le transport en voiture.

Haut de la page

 

 

     Soigner une plaie ouverte

     Les plaies ouvertes doivent toujours être d'abord nettoyées à l'eau claire. Ensuite, il faut dégager au maximum en coupant les poils autour. Enfin, elles peuvent êtres désinfectées à l'aide d'un antiseptique. (Eau oxygénée, alcool modifiée à 7O%, bétadine...).Évitez l'alcool à 90° (douleur) et l'éther (odeur) qui risquent de déclencher des réactions violentes !
     Toute plaie négligée ou mal soignée, peut être la source de complications graves (abcès, gangrène, tétanos...).

Haut de la page

 

 

     En cas d'hémorragie

     Plutôt que les compresses, utilisez dans ce cas un pansement compressif. Appliquez le sur la plaie et maintenez une forte pression à la main ou à l'aide d'un bandage de contention. Ne prenez jamais l'initiative de faire un garrot si vous n'êtes pas secouriste ! Tout garrot mal fait ou non surveillé régulièrement peut entraîner la perte du membre faute d'irrigation suffisante.
Lorsqu'une plaie importante est propre, il est indispensable de la faire suturer rapidement par votre vétérinaire.

Haut de la page

 

 

     Comment lui faire un bandage

     En principe, les bandages sont utilisés pour arrêter un saignement, pour couvrir une plaie ouverte, ou pour soutenir un membre blessé. Placez toujours en contact avec la plaie des compresses stériles. Puis contenez les en plaçant une bande autour de la zone lésée. Une autre bande adhésive ou un bandage à l'élastoplaste peut être placé au-dessus, en veillant à l'appliquer en partie sur la peau pour que le pansement ait une meilleure tenue.
     Il faudra ensuite le surveiller car il tentera de toutes façons d'enlever cet élément qui le gène. Il existe des collerettes en plastique adaptables pour pallier à cela.

Haut de la page

 

 

     Les morsures

     Ne vous alarmez pas car Le pouvoir de cicatrisation du chien est très importante.
     Si la blessure ne concerne que la peau et qu'elle ne présente pas de plaie grave, commencez à laver la plaie à l'eau claire. Ensuite, si ce n'est pas près des yeux, rasez le poil autour et désinfectez avec de l'eau oxygénée. Près des yeux, utilisez plutôt de l'eau boriquée ou du sérum physiologique.
     Si la plaie est plus importante ou que vous souhaitez accélérer la cicatrisation, faites la suturer par votre vétérinaire.

Haut de la page

 

 

    Les fractures

     Évitez tout mouvement du membre qui sera toujours douloureux pour votre animal. N'essayez surtout pas de réduire la fracture. Si vous êtes loin de chez le vétérinaire, vous pouvez envelopper  le membre dans un journal plié qui servira de goulotte ou tout autre objet pouvant servir d'attelle. Entourez-le d'une bande sans le serrer pour restreindre ses mouvements et pouvoir transporter le chien à la clinique vétérinaire la plus proche.

Haut de la page

 

 

     Le chien agressif

     Un animal blessé souffre comme nous et il est souvent effrayé. Il peut donc réagir violemment, même envers son propre maître. S'il est agressif, prenez quelques précautions pour vous-même.
     Approchez-le calmement, en le réconfortant de la voix.
     Placez doucement un cordon par dessus son museau.
     Faites en le tour rapidement et ramenez le autour du cou pour l'attacher derrière la tête.

Cette pseudo muselière improvisée servira certainement à vous éviter un possible morsure.

Haut de la page

 

 

     L'état de choc

     C'est un état pathologique grave caractérisé par des perturbations hémodynamiques (pression sanguine). Les causes peuvent êtres :  Gastro-entérites, occlusion intestinale, accident, hémorragie grave, etc...
     Les symptômes principaux sont : Des muqueuses pales, un poul faible, du mal à respirer, des tremblements, et quelquefois, des vomissements et des pertes d'urine.
     Les conséquences se font sentir sur les quasiment tous organes vitaux (reins, foie, cerveau, cœur, poumons...). Tenez l'animal au chaud et au repos total.  Le traitement vétérinaire se doit d’être immédiat, agressif et fait appel aux perfusions en tout premier lieu.

Page d'accueil TNS    Haut de la page